Actu


Affiche de l’exposition Bărāthrum au Musée des égouts de Bruxelles

Je suis ravi de vous annoncer ma première exposition en musée : Bărāthrum !
Elle sera visible du 04/07 au 05/09 au Musée des Égouts de Bruxelles

Tout au long des neuf semaines de l’exposition, vous retrouverez sur le Facebook du Musée des Égouts et sur le site internet une série de capsule écrite les photographies.

Exposition réalisée avec le soutien de l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles, le Musée des Égouts de Bruxelles, CRU.Brussels et le CRU Heyveart Pointcare.

Pour en découvrir plus : Bărāthrum


Image fixe d’un monde qui bouge : masqué ou non, le Manneken n’arrête pas de pisser RTBF du 05 juin 2020

Photographie d'un homme masqué devant le Manneken Pis. Deconfinement à Bruxelles, Article dans la RTBF du 05 juin 2020
Qu’il soit masqué ou non, le Manneken n’en a pas fini de pisser sur les visiteurs. – © Aurélien Martini

Voilà cinq ans que je passe tous les jours devant le Manneken-Pis. Haut lieu du tourisme bruxellois, je ne l’avais jamais connu sans visiteurs. Ce monument est quasiment un lieu de pèlerinage touristique. Au fil du temps, j’ai pris l’habitude d’immortaliser les foules du monde entier qui s’y pressent pour admirer le « petit homme qui pisse », le photographier et surtout, se photographier devant.

Lorsque j’y suis repassé pour la première fois après le confinement, le 29 mai, la rue me paraissait si triste. Les rideaux de fer étaient tirés, l’habituelle odeur de gaufres avait disparu, le Manneken-Pis était masqué et la rue déserte. Habituellement lieu de vie et d’effervescence, j’ai attendu de longues minutes pour que deux personnes viennent poser devant la statue.

À ce moment-là, ni perche à selfie, ni photo de groupe, ni foule de smartphones. Ces deux personnes ont commencé à se photographier. La scène en définitive était plutôt triste, rien ne se passait : une photographie rapide masquée devant un Manneken-Pis masqué.

Quoi qu’il en soit, masqué ou non, le Manneken n’en a pas fini de pisser sur ces visiteurs !